Paroisses catholiques de
Lévis et de Saint-Lambert-de-Lauzon

Réouverture des églises dans la ville de Lévis et à Saint-Lambert

 (Lévis, le 18 juin 2020) – Mercredi dernier, le 17 juin, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, annonçait aux différentes confessions religieuses et à la population la possibilité de rouvrir leurs lieux de culte à compter du lundi 22 juin. Les animateurs des communautés catholiques de notre milieu et leurs fidèles attendaient patiemment ce moment.

 Le curé des paroisses de Saint-Nicolas-de-Lévis, Saint-Jean-l’Évangéliste et Saint-Joseph-de-Lévis, l’abbé Paolo Maheux, se dit très heureux de pouvoir bientôt, avec son équipe, renouer contact avec les catholiques de la grande unité pastorale de la Rive-Sud au sein des célébrations qui ponctuent, depuis toujours, la vie de chaque paroisse.

L’ouverture des églises de notre milieu ne pourra toutefois se faire avant la fin de semaine des 11 et 12 juillet prochain. La relance des activités et célébrations religieuses est, en effet, conditionnelle à l’approbation par l’Archevêché de Québec du protocole de fonctionnement conçu pour les lieux de culte concernés et à la capacité de chacun d’eux d’offrir une solide garantie de conformité par rapport à un grand nombre de consignes de sécurité sanitaire, dont la distanciation physique, le lavage des mains avant et après les cérémonies ainsi que la désinfection rigoureuse des objets et des lieux. Il faut en conséquence constituer et mettre en branle rapidement un grand nombre d’équipes locales de bénévoles qui pourront assurer, dans 13 églises de l’unité pastorale, la préparation des lieux, la planification des façons de procéder et des règles de déplacement ainsi que l’accueil sécuritaire des fidèles. Quand on considère la diversité de configuration des églises et les différents types de célébrations appelées à s’y dérouler, il s’agit là d’un défi considérable qui sollicitera l’engagement bénévole de nombreuses personnes qu’il faudra informer et former aux conditions nouvelles de la pratique religieuse.

De plus, comme les événements de nature religieuse seront tenus aux mêmes obligations que les autres rassemblements intérieurs, ils devront, pour l’instant du moins, être limités à un maximum de 50 personnes ; il y aura donc nécessité de mettre en opération un système téléphonique de réservation de places ; celui-ci, disponible à compter du 6 juillet, sera sous la responsabilité des secrétariats des trois paroisses du territoire.

En considération de toutes ces exigences, il est facile de comprendre que la relance ne pourra se faire que de façon graduelle. Du 11 juillet à la fin d’août, elle se concentrera sur la célébration de messes dominicales dans sept églises du territoire. Quatre autres églises réparties dans les trois paroisses seront, pour l’instant, réservées aux célébrations de funérailles et de baptêmes. Ces cérémonies ayant été complètement interrompues pendant la grande période de confinement, une vingtaine de funérailles et plus de 70 baptêmes sont présentement en attente. Une attention prioritaire sera donc portée, au cours de l’été, aux familles qui attendent de pouvoir dûment célébrer la naissance et le baptême de leurs nouveaux enfants ou accorder à leurs proches disparus le dernier service religieux qu’ils souhaitaient.

Ceux et celles qui désirent obtenir plus d’information pourront se référer aux sites Internet de chacune des trois paroisses de Lévis et Saint-Lambert et rester à l’affût des informations qui seront diffusées au fur et à mesure des développements, par des moyens divers, d’ici à la réouverture des églises et par la suite.

Toutes les personnes qui sont en état d’offrir leur collaboration sont également invitées à signaler leur disponibilité au secrétariat central de leur paroisse ou aux marguilliers qui représentent leur communauté.

L’abbé Paolo Maheux,

curé au nom du comité pour la réouverture des églises et au nom de l’équipe pastorale.